Quels sont les différents types de sites du dark web ? Part. 1

 

Si le dark web diffère du clear web par la teneur des contenus que l’on peut y trouver, les types de contenus sont globalement identiques dans leur forme.

Nous pouvons distinguer sept formes typiques de sites du dark web :

1 – les forums et blogs

2 – les sites marchands,

3 – les sites d’actualités,

4 – les bibliothèques,

5 – les moteurs de recherche, (traité dans un prochain articles)

6- les sites de dépôt de code (repositories) , (traité dans un prochain articles)

7 – les sites d’hébergement de fichiers. , (traité dans un prochain articles)

Cette première partie va porter sur les 4 premiers types de contenus.

 

Les forums et blogs

Le dark web permet une liberté totale de ton. Il est donc logique qu’une part significative soit constituée d’espaces d’expression individuelle (blogs) ou d’échange communautaire (forums).

Dans leur forme, les blogs du dark web ne sont guère différents de ceux du clear web. Certains sont assez minimalistes et se contentent d’utiliser un format préétabli. C’est le cas des blogs hébergés par Torpress. Cependant, d’autres sont bien plus élaborés sur le plan fonctionnel et esthétique.

Blog Grec hébergé par Torpress

Blog Grec hébergé par Torpress

Blog d'un artiste Américain

Conditions d’accès au site Unethical Division

 

Les forums du dark web, indépendamment des sujets qui y sont abordés, connaissent des modes de gestion très contrastés. Certains forums ne font l’objet d’aucune modération : n’importe qui peut écrire n’importe quoi, en utilisant (ou en usurpant) n’importe quel pseudonyme. Ce fut notamment le cas du défunt Trollodrome et de ses avatars actuels.

 

 

Le mode de gestion de ce type de forum conduit inévitablement à des débordements : diffamation, doxing, injures…

Ce mode de gestion encourage également les campagnes de publicité intempestives massives qui rendent rapidement le forum illisible voire inutilisable.

Conditions d'accès au site Unethical Division

Conditions d’accès au site Unethical Division

Page d’accueil du Trollodrome – Reborn, disparu depuis le mois d’août 2018

Page d’accueil du Trollodrome – Reborn, disparu depuis le mois d’août 2018

 

 

A l’inverse, certains forums pratiquent une politique très stricte en termes de modération mais aussi d’accessibilité. Sur de nombreux forums, l’inscription est en effet soumise à l’approbation des modérateurs.

Elle est parfois conditionnée par des exigences draconiennes, telles que la cooptation par un membre du forum. Autre exigence possible, la rédaction d’une présentation personnelle afin de démontrer ce que le candidat peut apporter au forum. Le compte d’un utilisateur peut aussi être supprimé si celui-ci ne poste pas régulièrement des messages utiles à la communauté.

Les sites marchands

De nombreux sites du dark web proposent des biens ou services en échange de paiement.

Cela peut prendre la forme :

  • d’une boutique individuelle,
  • d’une place de marché où de multiples vendeurs interviennent
  • ou encore d’un site à accès par abonnement payant.
La boutique individuelle The Poison Shop

La boutique individuelle The Poison Shop

La place de marché multi-vendeurs UnderMarket 2.0

La place de marché multi-vendeurs UnderMarket 2.0

Il existe une grande variété d’offres marchandes.

Parmi les plus répandues, nous pouvons citer :

  • le recel de données privées ou de comptes bancaires piratés,
  • la vente d’armes, de drogue, faux billets, fausses pièces d’identité ou faux diplômes,
  • les cours de hacking payants,
  • le commerce de contenu pédopornographique

Il n’est pas rare que des vendeurs indélicats sévissent sur le dark web. Nous voyons donc très souvent des places de marché se doter d’un service de fiabilisation des transactions, appelé escrow. Ce service est habituellement rendu par un membre de la communauté. Il consiste pour cette personne tierce à percevoir et à bloquer le montant d’une transaction tant que l’acheteur n’a pas confirmé avoir reçu l’objet de son achat. Ce « tiers de confiance » se rémunère par commission sur les transactions qu’il garantit. Il peut arriver occasionnellement qu’un escrow profite de son statut pour bloquer abusivement de nombreuses transactions avant de disparaître avec la totalité des montants.

Système d’escrow du site DeepMarket

Système d’escrow du site DeepMarket

Les sites d’actualités

Comme sur le clear web, nous trouvons dans le dark web des sites de relai d’information. Leur ligne éditoriale est souvent très marquée, à l’extrême gauche comme à l’extrême droite. Il existe néanmoins des sites plus neutres, notamment des miroirs de sites d’actualités du clear web. D’autres sites n’ont pas de ligne éditoriale identifiable, comme le site Saufça.
Page d’accueil du site Saufça

Page d’accueil du site Saufça

Il existe également des sites spécialisés sur l’actualité du dark web lui-même ou sur les technologies d’anonymisation.

Les bibliothèques

On trouve sur le dark web de grandes quantités d’ouvrages sous forme électronique. Contrairement aux sites marchands, les contenus proposés ne sont pas forcément sensibles. On peut certes trouver des œuvres censurées ou des contenus dangereux. Nous pouvons citer comme exemple des manuels de confection d’explosifs ou de construction de lance-flammes sur le site Anarchist Bookstore.

Le site Bibliothèque Dissidente

Le site Bibliothèque Dissidente

Quelques-uns des ouvrages proposés sur le site de la bibliothèque Anarchist Bookstore

Quelques-uns des ouvrages proposés

sur le site de la bibliothèque Anarchist Bookstore

 

 

A l’inverse, on peut également trouver des ouvrages tout à fait anodins. Dans ce cas, c’est le non-respect des droits d’auteurs qui semble justifier la présence de ces bibliothèques sur le dark web. Ainsi, on peut par exemple télécharger des revues de cotations boursières des années 90 sur le site d’une bibliothèque allemande. Un site français propose même des collections intégrales de bandes dessinées (Astérix, Achille Talon, Ric Hochet…), des manuels scolaires et de nombreux numéros de la revue Science et vie Junior.

Les différents types de contenus que nous venons de répertorier ici dressent seulement une partie du paysage du dark web.

Nous développerons dans un prochain article les autres types de contenus tel que :

  • Les moteurs de recherches,
  • les sites de dépôt de code
  • ou encore les sites d’hébergement de fichiers